C’est comme bouteille de champagne gigantesque que Valérie se réveille en plein milieu d’après-midi, ses amies sautant et chantant sur son lit «Happy Divorce Party» sur l’instrumental Happy Birthday de Stevie Wonder.

En arrivant à Londres avec son ex-mari, il y a 3 ans, Valérie, s’attendait à tout sauf à être une femme divorcée à 30 ans. Elle était revenue de Paris la veille et elle avait gagnée. Elle conservait son duplex parisien et la demande de pension alimentaire de son ex-mari avait était refusé, mais cela ne la rendait pas plus heureuse. À son arrivée à Londres, elle s’empressa de boire les deux dernières bouteilles de vin pour essayer d’oublier ce divorce douloureux.

Elle était toujours bourrée à l’écoute des chants de ses amies,  et ces-dernières se fichaient visiblement bien de son décalage horaire social, et la traînèrent hors de son lit, dans son salon, où elle fut assise sur une chaise, re-décorer érotiquement (et c’est un euphémisme) pour l’occasion.

Plus tard, Bianca et Camilla, pour booster le moral de Valérie, partageaient les joies du célibat à Londres, et son invention la plus sexy et ingénieuse: les rencontres en ligne. Valérie, vierge à ce jeu, a d’abord été incrédule mais fut rapidement séduite et devint rapidement accro. Voici Match, Tinder, E-Harmony, Hppen, OK Cupid et leur propre série de dates.

Le premier était Adrian, Valérie se croyait amoureuse de cet entrepreneur mature, réussi, et pétillant. Il était tout ce que son ex-mari n’était pas. Il a déclaré son amour, insinué qu’ils allaient se marier, tout allait très vie. Pourtant, il a disparu après six mois de relation. Surnom – Le vendeur de rêves.

Plus tard, Valérie sort avec son homme idéal: brun, une belle chevelure brune à la Bradley Cooper, des yeux verts, Olive était intelligent, manié le verbe tel Baudelaire,  et très athlétique. Eh bien, Valérie acceptera à ses frais que nous ne pouvons, peut-être, pas tout avoir. Le grand J, le  pénis d’Olive mit en grève, ses baisers étaient douloureux, et les bruits de croassement qui les accompagnaient lui faisaient mal aux oreilles. Surnom – Le Pivert.

Quand un prétendant se comporte complètement différemment d’un rendez-vous à l’autre, on pense tout d’abord qu’il est bipolaire. Dans le monde de Valérie, cela signifie que vous avez été impliqué dans un trio “virtuel” avec des jumeaux. Plus tard, il lui sera demandé de choisir son pénis préféré piur continuer l’aventure amoureuse. Leurs Surnoms – Docteur Jekyll et Mister Hyde.

Du Ghosting au Breadcrumbing, le monde des rencontres en ligne secoue, durcit et mûrit émotionnellement Valérie. Cœur meurtri, elle décide de s’amuser, de se réinventer et surtout se redécouvrir à travers les deux seuls vrais amours de sa vie: Paris et Londres.

Et quelque part, entre les rendez-vous  Bonjour/Aurevoir et des Plans Culs, Valérie trouve enfin l’amour.

Mais combien de rencart cela a-t-il pris? 100? Combien de plan culs? Elle ne le dira pas. Combien d’erreurs commises? Certainement beaucoup. Devez-vous jouer au jeu de l’amour? Valérie n’a toujours pas compris les règles.

Alors, comment rencontrez-vous le bon? Après quelques gifles au visage. Le chemin de l’amour n’est pas facile, mais lorsque vous le trouvez, vous réalisez que vous avez apprécié le trajet mais adorez surtout la destination. Nous devons tous passer par là… C’est la vie!

Ce livre est inspirée des tribulations de Stéphanie Tumba à Londres après son divorce. Il est écrit sous forme de journal, mais reste vibrant, drôle, et émouvant. Anecdotes à lire sans modération.

Happy Dating & Bonne Lecture!